Contrôleur de gestion F/H

Au service de la performance financière et extra-financière, Le contrôleur ou la contrôleuse de gestion veille à la gestion économique d’une entité, à la bonne utilisation de ses ressources. Il communique aux instances décisionnaires des données sur les résultats opérationnels et des prévisions budgétaires pour éclairer leurs stratégies. Il peut aussi proposer des mesures correctrices pour améliorer la rentabilité.

Autres intitulés

  • Contrôleur de gestion industriel F/H 
  • Contrôleur de gestion usine F/H
  • Contrôleur de gestion commerciale F/H
  • Contrôleur de gestion international F/H
  • Contrôleur risques crédit F/H
  • Contrôleur budgétaire F/H
  • Contrôleur financier F/H
  • Contrôleur risques marché F/H
  • Cadre de gestion F/H
  • Chargé de mission contrôle de gestion F/H
  • Chargé de contrôle de gestion F/H
  • Assistant en contrôle de gestion F/H
  • Auxiliaire contrôle de gestion F/H
  • Analyste de gestion F/H
  •  Financial controller F/H
  • Business controller F/H

MOTS CLEFS

  • Stratégie
  • Analyse des coûts
  • Contrôle budgétaire
  • Prévisions budgétaires forecasts
  • Reporting
icone user

Activités

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Suivi des résultats et analyse des coûts

  • Suivre et interpréter les résultats obtenus en fonction des objectifs stratégiques et opérationnels (performance financière et qualitative) fixés par la direction.
  • Analyser, par type d'activité, les coûts des produits ou services et des charges, mesurer et surveiller les écarts des résultats et les risques induits par rapport aux objectifs prévisionnels.
  • Traduire, en langage business, les données chiffrées (chiffre d’affaires, résultat net comptable, taux de rentabilité, retour sur investissement, besoin en fonds de roulement) et qualitatives.
  • Évaluer la pertinence des stratégies, procédures, outils de gestion (PGI) et de pilotage (indicateurs clés de performance KPI, tableaux de bord des résultats) et de leur mise en œuvre.

Prévision et planification budgétaires

  • Exercer le contrôle budgétaire périodique : collecter et synthétiser les données budgétaires des différentes activités, analyser et anticiper les écarts budgétaires, suivre leur évolution.
  • Élaborer la planification budgétaire à court terme (nouveaux engagements de dépenses, conformité budgétaire) et à moyen terme (prévision des besoins de financement).
  • Établir des budgets prévisionnels et anticiper les résultats à venir.
  • Construire des plans prévisionnels d'activités, des objectifs annuels de performance budgétaire (maîtrise des dépenses).

Participation aux clôtures comptables

  • Étudier et valider les données de la comptabilité générale et analytique, procéder à leur analyse globale (provisions, coûts, trésorerie cash flow).
  • Effectuer les rapprochements entre les états comptables et les tableaux de bord.
  • Suivre le compte de résultat et le compte de bilan, notamment les dépenses ponctuelles.
  • Alerter les opérationnels en cas de dépassement budgétaire. 

Suivi du reporting de pilotage

  • Assurer périodiquement la communication et la présentation de l'information financière et de gestion.
  • Produire des rapports détaillés d’activités, des tableaux de bord des résultats.
  • Rédiger des analyses et prévisions économiques, des synthèses sur la gestion budgétaire.
  • Élaborer des états financiers estimatifs à long terme, sur la base des résultats des activités.

Proposition de mesures correctrices 

  • Collaborer avec les managers et les opérationnels pour déterminer les zones d'optimisation, définir des solutions d’optimisation budgétaire et qualitative (RSE).
  • Proposer des améliorations ou des réorientations : stratégie, objectifs opérationnels, gouvernance, plan d’activités (business plan), procédures, outils de gestion et de pilotage.
  • Piloter des plans d'actions et des projets collaboratifs, accompagner la conduite du changement, communiquer sur les enjeux (bonnes pratiques, risques de cybersécurité, de fraude).
  • Animer et partager des bilans d’expériences.

ACTIVITÉS ÉVENTUELLES

  • Définir les orientations du contrôle de gestion, élaborer et mettre en place le processus (procédures, outils de gestion et de pilotage).
  • Réaliser des études d’opportunité (business case), économiques et financières.
  • Gérer le credit management : créances clients, factures fournisseurs.
  • Piloter le contrôle des stocks : analyser l’inventaire et les variations lors des clôtures mensuelles.
  • Renégocier des contrats avec les fournisseurs, en collaboration avec l'acheteur.

VARIABILITÉ DES ACTIVITÉS  

Ce métier s’exerce en entreprise. Son périmètre varie en fonction de la taille de l'entreprise, du secteur d'activité et du rattachement hiérarchique. 
La taille de l’entité est généralement proportionnée au rôle accordé au contrôleur de gestion : on le trouve dans les moyennes et grandes structures.
Dans une ETI, il est souvent chargé de la mise en place du processus et œuvre en forte proximité avec les opérationnels.
Une grande entreprise lui attribue généralement une spécialisation, liée à une entité (siège, filiale, dépôt, etc), un métier (RH, SI, production, etc) ou une tâche opérationnelle (vente export, crédit, logistique, etc), avec des KPI spécifiques : bien-être, absentéisme, masse salariale (CDG social), marge, chiffre d’affaires, nombre de rendez-vous pris (CDG commercial), main d’œuvre, matières, fournisseurs (CDG industriel).
Au sein d’une TPE-PME, le métier est étroitement associé à des responsabilités administratives et financières et requiert une grande polyvalence.
Le statut de cadre n’est pas systématiquement attribué aux débutants.

RATTACHEMENT HIÉRARCHIQUE

  • Directeur financier F/H
  • Directeur du contrôle de gestion F/H
  • Directeur administratif et financier F/H
  • Directeur général F/H
  • Directeur d’une unité opérationnelle F/H

CONTEXTE - FACTEURS D’ÉVOLUTION DU MÉTIER

  • Ce business partner est partie prenante dans les décisions stratégiques. Il bénéficie d’une position de référent technique et d’interlocuteur privilégié auprès des services financiers et suit l’intégration des nouvelles normes internationales. Il exerce une part importante de relationnel, des contacts permanents avec les opérationnels et noue des liens forts avec la direction générale qui impose des délais réduits et des reportings réguliers. 
  • La performance responsable, extra-financière : elle a désormais un impact sur les activités de reporting, élargi aux indicateurs environnementaux, sociaux, de gouvernance (ESG) et sur des mesures de sensibilisation des opérationnels à un modèle et des pratiques plus durables. La RSE devient ainsi un élément marquant et important du fonctionnement opérationnel et stratégique des entreprises : l’Europe se dote progressivement d’un cadre réglementaire pour prendre en compte les conséquences non financières des activités des entreprises.
  • La data au cœur des outils de pilotage : des processus décisionnels agiles, prédictifs et collaboratifs offrent au contrôleur de gestion le pouvoir de donner un sens et de la valeur à certaines données en s’appuyant sur le partage et l’analyse. 
    Pour ce faire, il doit veiller à comprendre son écosystème, bien connaître la chaine de valeurs, s’approprier une sémantique interne, partager des référentiels communs de gestion afin de collaborer efficacement avec tous les acteurs des métiers financiers et non financiers. Il doit aussi œuvrer pour faire appliquer des règles de gestion acceptées et harmonisées.
    Grâce à ses compétences dans l’analyse des données, il peut traiter des informations complexes, les traduire en visuels, pour une évaluation instantanée de la performance. Il peut également s’appuyer sur une data factory, boîte à outils contenant un référentiel de base (KPI et supports de reporting communs à toute entité).
icone user

Profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac + 2/3 : BTS, BUT, licence comptabilité-gestion, gestion comptable et financière, diplôme de comptabilité et de gestion DCG 
  • Formation de niveau Bac + 5 :
    • Master : contrôle de gestion-système d’information, contrôle de gestion-finance, comptabilité-contrôle-audit (CCA), contrôle de gestion industrielle
    • Diplôme d’IEP (institut d'études politiques) section économie-finance
    • Diplôme d’école de commerce option finance ou audit-contrôle de gestion
    • Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion DSCG, 
    • Diplôme d’école d'ingénieur complété par un master de contrôle de gestion

Durée d’expérience

Ce poste est ouvert aux jeunes diplômés. Cependant une expérience de 3 ans minimum est fréquemment requise.

icone user

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtrise des techniques comptables et financières, systèmes d’information (Excel, tableurs, bases de données, PGI comptable)
  • Excellentes connaissances en analyse de données (multidimensionnelles et descriptives), statistiques, analyse économique et comptable
  • Maîtrise de la gestion budgétaire
  • Bonnes connaissances de la culture de l’entreprise (métiers, fonctionnement, valeurs, codes, langages)
  • Maîtrise de l’anglais professionnel

Aptitudes professionnelles

  • Vision stratégique et opérationnelle
  • Planification
  • Organisation
  • Rigueur dans le recueil et le traitement des données
  • Force de conviction et de proposition
  • Diplomatie, sens de l’argumentation
  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Sens du détail et de l’investigation
  • Sens de l’écoute et de la communication
icone user

Rémunération

Rémunération annuelle brute (fixe + variable) proposée dans les offres d'emploi : 80% sont comprises entre 33 k€ et 58 k€  (moyenne 44 k€)

icone user

Evolution professionnelle (P+1)

  • Responsable du contrôle de gestion F/H 
  • Responsable administratif et financier F/H 
  • Directeur financier F/H
  • Directeur de centre de profit F/H 
  • Expert data finance F/H
  • Business analyst F/H 
  • Analyste financier F/H 
  • Auditeur interne F/H 
  • Auditeur externe F/H 
  • Consultant en management d’entreprise F/H 
  • Consultant en organisation F/H 
  • Chef projets en organisation F/H 
  • Consultant en finance F/H 
icone user

Evolution professionnelle (P-1)

  • Responsable comptable F/H 
  • Analyste crédit F/H 
  • Analyste financier F/H 
  • Comptable F/H 
  • Auditeur interne F/H 
  • Auditeur externe F/H