Directeur de production industrielle F/H

Le directeur ou la directrice de production industrielle définit la stratégie industrielle et les axes de son développement. Il/elle pilote les activités de production avec des objectifs de performance continue, économique et technique. Il/elle propose des modèles d'organisations adaptées aux évolutions des marchés et visant une meilleure productivité.

Autres intitulés

  • Directeur industriel F/H
  • Directeur de projet industriel F/H
  • Directeur de produit industriel F/H
  • Directeur des opérations industrielles F/H
  • Directeur de fabrication F/H

MOTS CLEFS

  • Stratégie
  • Performance 
  • Planification 
  • Flux de production
  • QHSE (qualité hygiène sécurité environnement) 
icone user

Activités

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Définition et pilotage de la stratégie de production

  • Étudier les éléments de veille du marché (évolutions des ventes, de la concurrence, innovations technologiques).
  • Analyser les indicateurs internes d’activité, identifier des axes de progrès, élaborer des objectifs de performance conformes à la réglementation et à la stratégie globale de développement.
  • Définir un plan de productivité : nouveaux produits, investissements, partenariats techniques (grands comptes, institutionnels, fournisseurs).
  • Proposer des options d’organisations et de croissances à différentes échelles : relocalisation, externalisation ou transfert des activités industrielles, filialisation, recours à la sous-traitance.
  • Élaborer, en collaboration avec le directeur technique, l’organisation et la planification des activités de production et leur modèle opérationnel.

Pilotage des activités de production

  • Répartir les activités de production entre les sites, en cohérence avec les activités techniques (qualité, process, ordonnancement, achats, maintenance, travaux neufs, supply chain).
  • Établir les budgets annuels alloués aux activités de production, déterminer leur affectation aux entités de production selon les orientations générales.
  • Concevoir et améliorer des procédures générales d’organisation industrielle.
  • Élaborer les indicateurs de performance KPI.
  • Participer à la planification des activités des services techniques supports à la production.

Définition d’un modèle opérationnel de production 

  • Organiser et planifier les ressources entre les entités (site, centre, unité, atelier, ligne de production), développer les synergies pour maîtriser les aléas.
  • Définir des objectifs (délai, QHSE) par entité et type de coût, et des indicateurs KPI, assurer le reporting à la DG.
  • Valider la rédaction d’un référentiel de BPF (bonnes pratiques de fabrication).
  • Coordonner les activités de production avec les services techniques et commerciaux pour optimiser les flux de production, préparer la montée en cadence, identifier les priorités.
  • Manager son équipe (ingénieur de production, chef d’équipe, opérateurs), accompagner son développement professionnel, gérer le travail posté, assurer les relations sociales (CSE).

Amélioration de la performance technique et économique  

  • Participer à la stratégie technique : proposer des solutions pour optimiser les moyens de production.
  • Piloter des plans d’amélioration continue (organisation, procédés, équipements).
  • Participer à des projets transversaux, en lien avec les services techniques, R&D, Études, Marketing, Commercial.

ACTIVITÉS ÉVENTUELLES

  • Diriger une ou plusieurs entités industrielles et l’équipe de production en s’appuyant sur les managers intermédiaires (ingénieur production, chef d’atelier, chef d’équipe).
  • Participer à la réflexion marketing : évaluer le positionnement d’un produit sur le marché, participer à sa conception, estimer le potentiel d’industrialisation.
  • Assurer la relation commerciale avec un client : valoriser des avantages techniques spécifiques.

VARIABILITÉ DES ACTIVITÉS         

Le périmètre d’intervention et le rattachement hiérarchique sont liés au mode de production, à la taille et à l’organisation de l’entreprise. 

  • Une production unitaire (sur commande) ou par lot (petite série de produits identiques) : portée par un processus industriel discontinu, elle donne lieu à un projet d’industrialisation, piloté par un directeur produit/de projet. 
  • Une production de masse (grande série de produits homogènes) : elle s’opère sur des processus continus. Elle génère des économies d’échelle grâce à une standardisation et une automatisation du procédé de fabrication. Elle est souvent pilotée par le directeur des opérations industrielles.
    Les modes de production déterminent généralement l’implantation (unique, multi-sites) des productions et leurs affectations respectives.
  • Dans les grandes entreprises, structurées en multi-sites, pôles de production ou unités autonomes de production UAP : le directeur de production endosse une forte dimension stratégique, en apportant sa caution aux projets de croissance. Son arbitrage pour des relocalisations hexagonales illustre un nouveau lien entre l’industrie et le territoire. 
  • Dans les PMI, principaux moteurs de notre tissu industriel : le directeur de production ou de fabrication cumule la réflexion stratégique avec un management opérationnel au quotidien, soutenu, parfois étendu aux services techniques et généraux (sécurité, entretien). 

RATTACHEMENT HIÉRARCHIQUE

  • PDG/DG F/H
  • Directeur des opérations F/H
  • Directeur de site/d’usine F/H

CONTEXTE - FACTEURS D’ÉVOLUTION DU MÉTIER

Le contexte géoéconomique : la crise énergétique et les enjeux écologiques incitent les entreprises industrielles à mettre en œuvre la transition énergétique, portée par la réglementation RSE (disposition Reach, loi Climat, taxonomie verte, loi Pacte). Le coût de l’énergie les contraint à investir dans un outil industriel bas carbone (énergies renouvelables) pour soutenir la chaîne de valeur, réduire les impacts environnementaux, garantir la sécurité d’approvisionnement. 

L’industrie durable et circulaire : les industriels s’organisent pour mettre en place des systèmes de mutualisation des besoins et des ressources, porteuses de valeurs économique, écologique et éthique, et destinées à être réintégrées dans des processus industriels locaux, non distants.

L’usine du futur : la transformation numérique fournit à l’usine 4.0 des solutions de processus robotisés et intelligents, tant pour approvisionner que pour fabriquer et livrer, à partir de données collectées, analysées, interprétées. Des outils ERP exploitent des flux d’informations et leurs interactions sur des plates-formes collaboratives, porteuses de nouvelles performances.

Le double enjeu du directeur de production : pour atteindre la performance technico-économique, à savoir la productivité et la rentabilité, il lui faut garantir au meilleur coût la continuité de la production en optimisant les processus, plus automatisés et flexibles, et en optant pour des matières premières et des utilités renouvelables.
Ces objectifs nécessitent une réorientation stratégique en amont, vers des achats durables et des approvisionnements fiables (objectif de ponctualité du OTD on time delivery).

Des compétences techniques élargies au volet social : une vision stratégique associée à des compétences opérationnelles représentent des atouts forts pour ce véritable manager. Acteur dans l’accélération de la transformation numérique, porteur des mutations technologiques et organisationnelles, il veille à maintenir un bon climat social et soutenir la motivation des équipes qu’il accompagne dans leur développement professionnel.    

icone user

Profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac + 2/3 : BUT, BTS, licence professionnelle : génie mécanique-productique, génie industriel, génie de la production, génie électrique et informatique industrielle, génie des procédés
  • Formation de niveau Bac + 5 : 
    • Master : génie industriel, génie électrique, génie de l’environnement, sécurité industrielle, énergies renouvelables
    • Diplôme d’écoles d’ingénieurs ou spécialisés dans le domaine d’activité de l’entreprise

Durée d’expérience

Une expérience de 10 ans minimum est généralement requise

icone user

Compétences requises

Compétences techniques

  • Parfaite maîtrise technique des produits, équipements, processus, contraintes industrielles
  • Fortes compétences et culture mécaniques
  • Bonnes compétences en gestion 
  • Bonnes connaissances dans le fonctionnement de l’entreprise et des relations interservices
  • Bonnes connaissances dans les procédures QHSE, normes qualité
  • Bonne pratique des ERP métier : MES, CAO, TGAO, COBOT, IOT, GMAO, GPAO, FAO
  • Bonnes bases dans les méthodes de résolution problèmes (lean production, technologie de groupe) 
  • Maîtrise impérative de l’anglais, seconde langue souhaitée

Aptitudes professionnelles

  • Capacités managériales
  • Vision stratégique et opérationnelle
  • Organisation, planification
  • Curiosité sectorielle et goût pour l’innovation 
  • Force de proposition et de conviction
  • Intérêt pour les nouvelles technologies et les problématiques techniques
  • Écoute des besoins
  • Sens de la négociation
  • Esprit de synthèse et d’analyse
  • Capacité à travailler sur plusieurs dossiers et avec des équipes pluridisciplinaires
icone user

Rémunération

Rémunération annuelle brute (fixe + variable) proposée dans les offres d'emploi : 80 %  sont comprises entre 51 k€ et 110 k€  (moyenne 76 k€) 

icone user

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur supply chain F/H
  • Directeur unité de production F/H
  • Directeur R&D F/H
  • Directeur technique production industrielle F/H
  • Directeur de centre profit F/H
  • Directeur général/PDG F/H
  • Directeur QHSE F/H
icone user

Evolution professionnelle (P-1)

  • Directeur d’unité de production F/H
  • Directeur technique de production industrielle F/H
  • Responsable production industrielle F/H
  • Responsable méthodes et industrialisation F/H