Vous ne recevez pas de candidatures adéquates : quels sont les leviers d’action ?

Vous ne recevez pas de candidatures adéquates : quels sont les leviers d’action ?

Publié le 08/06/2022

En dépit de l’incertitude liée au contexte géopolitique qui affecte la confiance des entreprises, les tensions devraient persister en 2022, sous l’effet d’embauches de cadres plus nombreuses. La réussite d’un recrutement passe par la mise en place d’une stratégie de communication auprès des cadres en recherche d’opportunités professionnelles mais pas seulement.

Face aux difficultés de recrutement, le manque de candidatures adéquates reste une des principales explications avancées. Les chiffres sont éloquents : les trois quarts des entreprises (78 %) projetant de recruter un cadre au 2e trimestre 2022 s’attendent à avoir des difficultés.* « La tension est particulièrement palpable pour les fonctions informatiques et commerciales, ou encore la recherche et développement, pour tous les postes d’experts rapporte Marie-Andrée Joulain, consultante relations entreprises à l’Apec de Nantes. « Certains recruteurs sont en difficulté. Ils se disent confrontés à un manque récurrent de candidats et candidates. » 

Sans minimiser les causes externes et sectorielles de cette pénurie, il importe alors aux entreprises d’interroger aussi leur stratégie globale de communication. « Y a-t-ils des freins internes à l’entreprise qui rendent le recrutement difficile ? interroge Marie-Andrée Joulain. De quels leviers d’action disposent-elles ? »

Bien définir le poste et le profil du candidat est souvent la première étape pour rédiger une offre efficace, comme le souligne Sylvie Desbordes, conseillère Apec à Limoges qui conseille les petites et moyennes entreprises sur la rédaction de leurs offres d’emploi. C’est pourquoi l’Apec propose pour les TPE PME le service « Faire rédiger son offre d'emploi ». 

Mais l’offre ne se cantonne pas à la description du poste : elle doit aussi donner un aperçu valorisant de l’entreprise, pour susciter la curiosité des candidats et des candidates et leur permettre de se projeter au sein d’une équipe, d’une organisation, d’une façon de travailler en général. Faire un audit de l'attractivité de votre entreprise est alors utile.

Le salaire proposé reste un élément clé de l’attractivité. Il sera étudié en fonction du marché, du secteur, et communiqué le plus souvent possible. Le simulateur de salaire de l'Apec prend en compte ces critères pour vous permettre de plus facilement le fixer. Mais il n’est pas le seul levier : dans certaines entreprises, un package de rémunération bien pensé peut venir habilement compenser un salaire brut un peu moins élevé.

Enfin, rien ne sert de peaufiner son annonce si l’on ne touche pas sa cible. Les recruteurs ont intérêt dans beaucoup de cas, à développer leur visibilité et à multiplier les canaux de sourcing en publiant aussi leur besoin sur des sites spécialisés. Et si la recrue idéale découvrait l’offre grâce à un réseau social ? En 2021, les entreprises, quelle que soit leur taille, ont eu davantage recours aux réseaux sociaux pour recruter leurs cadres. Ainsi, 69 % des recruteurs ont utilisé les réseaux sociaux dans au moins un de leurs recrutements, soit un niveau supérieur à 2019 et record depuis la 1ère mesure effectuée en 2008. Que ce soit pour y déposer une offre d'emploi (62 %) ou pour y contacter directement un ou une candidate (50 %), les réseaux sociaux ont le vent en poupe. Pour les ETI et grandes entreprises, ils sont ainsi devenus le 2e canal le plus utilisé en 2021 (alors qu’ils n’étaient que le 4e en 2019).**. Adoptez les techniques et la posture du "sourceur digital" avec le webatelier "Rechercher des profils sur les réseaux sociaux professionnels" .

 

 

*Source Apec, Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022

**Source Apec, Pratiques de recrutement des cadres, juin 2022

Voir tous nos conseils