Et si le moment était venu de changer de poste ?
L’avis de nos experts
Nathalie Cavagna

Et si le moment était venu de changer de poste ?

Publié le 17/02/2020 par Nathalie Cavagna
Puisque le marché de l’emploi cadre, en tension, est aujourd’hui favorable aux candidats et aux candidates, il est temps de vous mettre à l’écoute de vos ambitions personnelles. Et de trouver (enfin) le poste qui vous convient.

Posez-vous la question de votre satisfaction

La compétence n’est pas tout ! Il m’arrive de dire à certains cadres que je reçois que je maîtrise le logiciel Excel. En revanche, cela me procure un faible niveau de satisfaction de l’utiliser. La métaphore a le mérite d’être limpide : pour mener une carrière épanouissante, on ne peut se contenter de saisir des opportunités et de répondre aux propositions. Il faut se poser la question de ce qui nous satisfait et nous motive. Ce DRH expérimenté, qui a mené avec succès un plan social chez son dernier employeur, est recherché par les recruteurs pour effectuer le même type de mission. Mais a-t-il envie de faire ça toute sa vie ? Pas forcément. Aujourd’hui, alors que le marché de l’emploi cadre se tend, les entreprises ouvrent leur recrutement à des profils différents. C’est une chance pour les cadres qui souhaitent saisir l’opportunité de changer de secteur ou d’évoluer.

Réalisez une enquête métier pour évaluer vos chances

Le projet idéal se situe au point de rencontre entre ce que je veux faire, ce que je sais faire et les besoins d’une entreprise. C’est le tabouret à trois pieds ! Pas question donc de se lancer à l’aveuglette une fois son désir identifié. Une cadre qui avait fait toute sa carrière dans un laboratoire d’analyse sensorielle pour le marketing m’a annoncé, à 55 ans, qu’elle avait décidé de se reconvertir dans les ressources humaines. Je l’ai encouragée à réaliser une enquête métier et à rencontrer des professionnels du secteur de la formation avant de se lancer. Ce qui lui a permis de comprendre que son projet l’exposerait à de grandes difficultés d’insertion et d’y renoncer. À l’inverse, cette jeune diplômée qui avait travaillé en alternance en communication interne dans la restauration rapide hésitait entre deux propositions : un CDD de dix-huit mois chez Disney ou un CDI dans une autre entreprise. Après avoir étudié son secteur d’activité et compris que son profil était très demandé, elle a choisi le CDD parce que le contenu du poste l’intéressait plus. Elle a pris, en connaissance de cause, un risque mesuré.

Apprenez à valoriser vos compétences

Ce manager d’un magasin de prêt-à-porter n’a plus envie de travailler dans la distribution. Sa compétence commerciale est recherchée. Il peut donc décider de changer de secteur. Mais pour attirer les recruteurs, il va devoir mettre en avant sur son CV les compétences transférables à d’autres secteurs d’activité. Pour cela, il lui faut analyser en détail le contenu des offres d’emploi. Quel est le dénominateur commun entre les attentes des entreprises et ses compétences ? Quels mots clefs glisser dans son CV, etc. ? Est-il plutôt B to B ou B to C ? Plutôt doué pour la prospection ou pour la fidélisation ? Après avoir rédigé son CV en conséquence, en y glissant les bons mots clés, il a reçu de nombreux appels de recruteurs. Il est aujourd’hui conseiller clientèle dans une banque.


À propos de l’auteure
Nathalie Cavagna est consultante en développement professionnel au centre Apec d’Evry depuis 2008. Elle accompagne les cadres en activité ou en recherche d'emploi, à toutes les étapes de leur évolution professionnelle. Diplômée de l’université de Strasbourg en psychologie du travail, elle a été consultante en bilan de compétences pendant huit ans.

 

Voir tous les avis de nos experts