Reconversions professionnelles des cadres : le besoin d’un accompagnement personnalisé

Reconversion professionnelle des cadres : le besoin d’un accompagnement personnalisé

Publié le 15/12/2022

Nombreux sont les cadres à avoir un projet de reconversion professionnelle ou à y réfléchir. Pour le mener à bien, un accompagnement personnalisé et adapté aux différents types de projet est souvent nécessaire.

Des reconversions vers un métier proche

31 % des cadres indiquent avoir un projet de reconversion pour changer de métier. Ce désir de reconversion reste néanmoins au stade de simple idée pour une grande majorité. Seuls 8 % des cadres affirment avoir entamé des démarches pour le concrétiser. Le désir de reconversion signifie certes un changement de métier, mais pas nécessairement un changement radical : dans plus de 6 cas sur 10, le choix du cadre est de s’orienter vers un métier proche de son métier actuel. Seuls 15 % des cadres ayant un projet de reconversion optent pour un métier radicalement différent. Le choix de se tourner vers un métier proche de celui actuellement exercé découle en partie du sentiment de difficulté associé à la reconversion, y compris chez les cadres qui ont un projet bien défini en tête.

Un besoin d’accompagnement personnalisé

Une partie des cadres portent leur projet de manière totalement autonome de l’émergence du désir de reconversion jusqu’à son aboutissement. La charge mentale est importante et le risque de se décourager ou de se perdre est fort, surtout pour les projets menés hors de l’entreprise, ceux dont la maturation est longue et lorsque les conditions personnelles sont peu favorables (manque de soutien personnel ou de ressources financières). Cette autonomie masque un réel manque d’information des cadres sur les réalités de la reconversion (maturation du projet, démarches adaptées à chaque situation, aides financières et formations disponibles). Ils ont une mauvaise connaissance du conseil en évolution professionnelle (CEP) qui les fait passer à côté de la pertinence d’un accompagnement global ou ciblé à certaines étapes de la reconversion. L’accompagnement doit être personnalisé et répond au fort besoin d’écoute et de confiance des cadres en reconversion. En plus d’informations pratiques, il permet de bénéficier d’un regard extérieur et du recul sur leurs aspirations et leurs besoins pour élaborer un projet adapté à leur cas spécifique et viable.

Les besoins concernent surtout la formation et le financement

Pour leurs projets de reconversion, les cadres sont confrontés à la question du financement. Le recours à un autofinancement partiel ou total est fréquent même pour ceux qui bénéficient du CPF. Les attentes des cadres sont fortes pour trouver des sources de financement complémentaires ou alternatives, notamment dans la création d’entreprise. Les cadres ont aussi conscience du besoin de formation pour l’acquisition des compétences nécessaires pour le futur métier. L’accompagnement est attendu pour identifier la formation idoine au sein d’une offre pléthorique. La durée de la formation est un élément central de la stratégie de reconversion en raison de l’investissement en temps et en énergie ainsi que du coût financier indirect. L’incertitude plane également sur la qualité de la formation, sur son niveau de diplôme ou de certification, sa possible combinaison avec ses contraintes personnelles.  

Source : Apec, Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022