Le recruteur de demain ? un marketeur !

Le recruteur de demain ? un marketeur !

Publié le 05/08/2021

Et si pour réussir à attirer les perles rares les recruteurs se transformaient en… marketeurs ? Sur un marché de l’emploi en tension, où les candidats sont approchés comme des clients, les notions de “funnel de conversion du candidat”, de “ROI” et d’insights recruteurs prennent de plus en plus de sens. Un état d’esprit à adopter, de nouvelles techniques à importer !

Le parcours du candidat : un funnel de conversion pour booster l’engagement 

Le funnel de conversion, en marketing, désigne l’ensemble du parcours du consommateur, depuis son premier contact avec la marque jusqu’à l’acte d’achat. C’est tout le processus qui “convertit” un prospect en client, à travers trois grandes étapes : visibilité (développer la notoriété de la marque), engagement (créer une relation privilégiée entre la marque et le consommateur) et conversion (le consommateur achète). 

Transposé au recrutement, cet outil permet d’adopter une stratégie spécifique à chaque phase du parcours du candidat, et donc d’augmenter les candidatures à un poste donné. Lors de la phase 1, l’entreprise booste sa visibilité, mène des actions de communication RH, publie des actualités, organise des événements, etc. Lors de la phase 2, elle crée de l’engagement sur leurs sites et leurs réseaux sociaux. La phase 3 est celle où les candidats qualifiés postulent !

 

Penser “ROI”

Le ROI (return on investment) est une autre notion clé en marketing, qui permet d’évaluer, par exemple, l’efficacité des actions engagées. Pourquoi ne pas l’appliquer au recrutement ? Adopter une logique “ROI” est une manière de rationaliser sa stratégie pour évaluer, par exemple, l’efficacité d’une campagne de recrutement, le ratio coût/temps par CV reçu ou encore le ratio temps passé/recrutement réussi. Intégrer cette composante aide également à tirer des enseignements pour améliorer les recrutements futurs et attirer à l’avenir encore mieux et plus vite les talents recherchés. Une telle démarche est d’ailleurs facilitée par l’essor du digital et la production massive de données, qui permettent de connaître précisément l’impact de chaque action menée.


L’émergence de l’insight recruting

Analyser le style de vie, les habitudes et les goûts des consommateurs : c’est le principe de l’insight en marketing. Transposée au domaine du recrutement, cette technique permet d’observer les tendances du marché de l’emploi et d’en tirer des enseignements : quels sont les intitulés de poste les plus populaires ? Que recherchent les talents que l’on souhaite recruter ? Quelles sont leurs habitudes en matière de recherche d’emploi ? L’objectif est de mieux comprendre les attentes des candidats et de diffuser les offres d’emploi le plus efficaces possible. 

À l’heure où plus d’un recrutement sur deux est déclaré difficile, les recruteurs doivent rivaliser de créativité pour attirer les perles rares. Dans cette compétition, la marque employeur s’impose comme un outil décisif... Mais, seule, elle ne suffit pas ! Les recruteurs doivent donc “s’augmenter” : en s’inspirant de certaines pratiques issues du marketing, ils enrichissent leurs processus de recrutement.

Voir tous nos conseils