Le volontariat international, la meilleure façon de se développer à l’export avec les bonnes compétences
L’avis de nos experts
Jean-Yves Matz

Le volontariat international, la meilleure façon de se développer à l’export avec les bonnes compétences

Publié le 26/10/2020 par Jean-Yves Matz
Le volontariat international, qui permet de recruter des jeunes professionnels pour travailler à l’étranger, est soutenu dans le cadre du plan de relance export. Voilà une nouvelle occasion de découvrir ce dispositif unique.

Se développer à l’international

Vous souhaitez vous implanter dans un pays ou renforcer votre présence à l’étranger ? Le volontariat international en entreprise (VIE) ou en administration (VIA) est sans doute la meilleure option. Toute entreprise basée en France peut y accéder, à condition d’avoir un an d’existence et de s’enregistrer sur Civiweb. Le dispositif permet à des jeunes, âgés de 18 à 28 ans, de partir en mission professionnelle à l’étranger. Business France s’occupe de la partie administrative, permettant à l’entreprise de se concentrer sur sa stratégie internationale. Toutes les fonctions peuvent être concernées : contrôleurs de gestion, ingénieurs de production, data analyst, les fonctions commerciales, etc. 

Sécuriser votre recrutement

Le VI représente la meilleure façon de sécuriser vos recrutements à l’international. La personne est embauchée par Business France et n'entre pas dans vos effectifs. A l’issue du VI, vous n’êtes pas obligé de poursuivre la collaboration. Le volontaire ou la volontaire aura pour sa part vécu une expérience professionnelle significative à l’étranger, tout en conservant sa couverture sociale. Dans les faits, avant la crise, le VI débouchait régulièrement sur une embauche. 

Financièrement, le VI est intéressant

Dans le cadre du plan de relance export, 3 000 missions supplémentaires seront financées à hauteur de 5 000 euros par l’État en 2020 et en 2021. Le restant à charge fait l’objet de crédits d’impôt. Les régions et les départements attribuent des aides aux PME qui y ont recours. Deux entreprises qui travaillent ensemble peuvent se partager les services d’une personne en VI dans le pays où elles souhaitent se développer. 

Des ressources pour recruter un VIE à votre disposition

L’Apec et Business France peuvent vous soutenir dans vos démarches pour recruter le bon profil. Dans la Profilthèque sur apec.fr, il est possible de cibler vos recherches avec le mot-clé VIE et le paramètre Mobilité internationale ou européenne. Vous pouvez aussi mettre en avant vos projets à l’export sur votre page Entreprise sur notre site. 


À propos de l’auteur
Jean-Yves Matz, consultant relation entreprise Apec Île-de-France, conseille les PME, PMI et ETI sur la sécurisation de leurs recrutements de cadres et de dirigeants, sur la gestion des compétences. Titulaire de deux masters en Psychologie du travail et en Gestion et développement des ressources humaines, il accompagne également les entreprises internationales qui s'implantent en Ile-de-France pour identifier et trouver les compétences cadres dont elles ont besoin. 

Voir tous les avis de nos experts