Entretien professionnel : comment passer de l’obligation à l’enthousiasme
L’avis de nos experts
Marie-Andrée Joulain

Entretien professionnel : comment passer de l’obligation à l’enthousiasme

Publié le 25/10/2019 par Marie-Andrée Joulain
Moment d’échange privilégié avec vos collaborateurs et vos collaboratrices, vous y parlez parcours, compétences, motivations, projet d’évolution, formation ou professionnalisation. Certaines entreprises le pratiquent depuis plusieurs années, bien avant d’y avoir été obligées et elles ont eu raison.

Parce que les enjeux sont importants

C’est d’abord un enjeu de compétitivité et de croissance pour adapter son entreprise et son business au marché, anticiper l’évolution des produits/services, et donc anticiper l’évolution des métiers. Et c’est aussi un enjeu de management pour tisser un lien de confiance par l’échange, développer son image employeur interne, motiver et favoriser l’ambiance au travail mais c’est surtout l’opportunité de faire grandir les compétences de ses équipes.

Une occasion de donner du sens, de fidéliser, de renforcer l’engagement

À quoi sert l’entretien professionnel pour le manager ?

  • présenter le projet et les axes de développement de l’entreprise,  
  • inviter le collaborateur ou la collaboratrice à se projeter,
  • donner de la visibilité à la déclinaison RH de ce projet et aux opportunités qu’il comprend : « voici les métiers, les compétences dont nous aurons besoin demain »,
  • prendre le pouls de la relation avec entreprise,
  • entretenir le lien de confiance avec chacun en donnant de l’écoute. 

Pour les collaborateurs, une occasion de partager ses aspirations

A quoi sert l’entretien professionnel pour le collaborateur ?

  • échanger avec son manager sur ses souhaits d’évolution et de formation, en lien avec ce qu’il connait des projets de l’entreprise,
  • exprimer sa volonté d’apprendre pour rester en phase avec son écosystème professionnel,
  • connaître les dispositifs à activer pour être acteur de son évolution professionnelle : CEP, VAE, BC, CPF, CPF de transition, ProA,
  • prendre du recul et vivre un moment le plus sincère possible avec son manager.

Et si vous donniez une « couleur » à vos entretiens professionnels ?

Les entretiens professionnels ont lieu obligatoirement tous les deux ans. Le contexte de votre entreprise est différent selon les années ? Et si vos entretiens prenaient la couleur de votre contexte et devenaient un véritable levier répondant à vos besoins du moment ? Par exemple, « Cette année, au regard de nos projets de recrutement, nous souhaitons valoriser particulièrement la mobilité interne…», « Cette année, au regard de nos enjeux de digitalisation, nous abonderons le CPF pour des projets de formation dans ce domaine », etc. Dans tous les cas, faites de vos entretiens professionnels un moment attendu et positif en lien avec les projets de l’entreprise. N’oubliez jamais que l’enthousiasme est contagieux.

Un dernier conseil : organisez vos entretiens professionnels sous forme de campagne avec :

  • le mot de la direction en ouverture pour rappeler le projet de l’entreprise et pourquoi ces entretiens sont importants pour vous,
  • le mot du RH pour annoncer les évolutions métiers et le processus pour un entretien professionnel réussi : dates, préparation, contenus, outils,
  • et en conclusion de la campagne, de nouveau une prise de parole direction/RH pour valoriser les grandes tendances qui se dégagent.

A propos de l’auteure

Marie-Andrée Joulain est consultante relations entreprises au centre  Apec de Nantes. Elle travaille à l’Apec depuis 2002, elle est diplômée de l’université catholique de l’Ouest, en psychologie sociale.  
Elle accompagne les entreprises dans leurs recrutements et la gestion des compétences. Ce qui lui permet de donner des conseils aux cadres avec une vision « recruteur » pour leur permettre de mieux se positionner.

Voir tous les avis de nos experts