Pourquoi les candidats ne répondent pas à vos offres d’emploi ?
L’avis de nos experts
Laurence Doumba

Pourquoi les candidats ne répondent pas à vos offres d’emploi ?

Publié le 25/10/2019 par Laurence Doumba
Dans un marché de l’emploi en tension, les cadres bénéficient d’opportunités plus nombreuses et peuvent se permettre de choisir. Vos offres d’emploi doivent être attractives et susciter l’intérêt des candidats et de candidates ? Erreurs les plus souvent rencontrées et conseils pour y remédier.

Une offre d’emploi trop souvent générique

« Entreprise leader sur son marché… », «Entreprise à taille humaine », à force d’écrire toujours les mêmes phrases, elles en perdent tout leur sens et ne sont pas crédibles aux yeux des candidats. La présentation de votre entreprise paraît souvent bien trop impersonnelle pour attirer l’attention et vous démarquer de vos concurrents. Pourquoi devraient-ils répondre à une entreprise qui donne si peu d’informations?

Mon conseil : pensez candidats. Mettez-vous à leur place et rédiger votre offre d’emploi comme si vous écriviez à vos prochains collaborateurs ou prochaines collaboratrices. Qu’est-ce qui va susciter leur intérêt et va déclencher l’acte de candidature ? Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? Quelles valeurs portez-vous et comment sont-elles incarnées ? Racontez votre histoire. Pourquoi vos produits et/ou services sont si qualitatifs ? Quelle(s) innovation(s) avez-vous réalisées ? Privilégier aussi en complément les faits et les chiffres pertinents : +20% de croissance depuis 5 ans, développement à l’international avec 3 nouvelles implantations en Amérique du Sud, forte croissance avec un effectif x2 en 3 ans et aucun turn-over… Autant d’éléments qui apportent des précisions importantes et donnent envie d’aller plus loin. Plus vous indiquerez des réalisations concrètes en lien avec les aspirations des cadres que vous recherchez, plus vous serez crédible et créerez de l’intérêt.

Des listes de missions interminables à la Prévert

« Vous devrez », « le candidat sera à même de », l’erreur est parfois commise de faire des "copier/coller" des fiches de poste pour rédiger l’offre d’emploi. Quelle valeur ajoutée pour votre entreprise? Outre le fait qu’elles sont souvent indigestes, elles ne correspondent pas réellement à votre réalité intrinsèque car la fiche de poste n’a pas le même but que l’offre d’emploi. Le plus d’une offre d’emploi attractive : des missions claires, bien définies avec des verbes d’action.

Mon conseil : embarquez vos candidats. Donnez-leur le goût de venir dans votre entreprise relever les challenges tout en développant leurs compétences. Indiquez l’objectif du poste, les missions principales suffisamment détaillées pour qu’ils  puissent se projeter pleinement et comprendre vos enjeux, distinguer les compétences incontournables et celles qui sont additionnelles. De même, ces précisions leur permettront de se préparer en vue de l’entretien de recrutement. Organisez vos missions en paragraphes si nécessaire, de façon à rendre la lecture plus facile. Mettez vos mots clés en gras pour les faire ressortir.

Profil recherché ou mouton à 5 pattes

« Dynamique, autonome, organisé, rigoureux… avec une expérience significative en gestion de projets, anglais/espagnol, maîtrise des logiciels Y et Z, une 3e langue serait un plus… ». Les offres d’emploi regorgent de profils de super héros et de super héroïnes aux multiples compétences acquises en peu de temps. D’accord, le marché actuel est complexe et les clients volatiles et exigeants. Toutefois, penser qu’une seule personne peut détenir toutes les compétences demandées, métiers, logicielles, personnelles, linguistiques, est exagéré. Très souvent, les managers/opérationnels montrent des exigences fortes en terme de missions, de niveau de compétences et de formation. Toutes ces exigences sont-elles indispensables pour mener à bien les missions du poste? Le plus d’une offre d’emploi attractive : des compétences demandées réalistes et contextualisées.

Mon conseil : si la maîtrise d’une compétence est indispensable, précisez dans quel but, dans quel contexte. Par exemple, la maîtrise de l’anglais ; vous n’aurez pas besoin du même niveau de compétences pour une personne qui devra participer à une réunion annuelle que pour celle qui devra animer des réunions hebdomadaires avec ses pairs européens et en rédiger les comptes rendus.


L’offre d’emploi reste le canal le plus pertinent pour recruter un cadre. C’est aussi un excellent moyen de communiquer sur votre marque employeur. À l’heure où le marché de l’emploi cadre connaît une dynamique de croissance, il est plus que jamais essentiel pour vous de marquer votre différence pour attirer les talents dont vous avez besoin.


À propos de l’auteure
Laurence Doumba est consultante relations entreprises au centre Apec de Lyon. Elle accompagne les entreprises de la région lyonnaise dans leurs recrutements et la gestion des compétences. Entrée à l’Apec en 2008, elle est diplômée d’un master 2 de l’université de Paris-Panthéon Sorbonne en « RH, formation et développement des compétences ».

Voir tous les avis de nos experts