Candidature par mail : comment sortir du lot ?
L’avis de nos experts
Marie-Andrée Joulain

Candidature par mail : comment sortir du lot ?

Publié le 17/09/2020 par Marie-Andrée Joulain
À votre lettre de motivation et votre CV s’ajoute un texte d’accompagnement sous forme d'un court mail. Travailler l'attractivité de ce texte peut être un atout pour donner au recruteur l’envie d’ouvrir les pièces jointes et, in fine, décrocher un rendez-vous, alors que sa boîte mail est souvent bien remplie,

Ne pas commettre d’impairs

Ne dites pas « Madame,… » pour démarrer votre mail si vous écrivez à robert.dupont@xxxx.fr. Cela arrive souvent et autant dire que le recruteur aura tout de suite la désagréable sensation d’avoir fait l’objet d’un « copier-coller ».

Ne vous contentez pas de dire « Vous trouverez en pj ma lettre et mon CV » ou encore…rien du tout. Le recruteur ne sent pas votre engagement et s'il a le choix des candidats, il préférera un mail qui propose une bonne accroche.

Adopter le ton de son interlocuteur… mais pas trop

Vous avez déjà vu ces offres d’emploi au ton décalé, voire familier, où l’on vous tutoie et on vous parle comme si vous étiez une copine ou un copain ? Adoptez le même ton, mais n’en faites pas trop quand même. Tutoyez si l’on vous tutoie, partagez vos envies comme le recruteur partage les siennes. Pour ce type d’offre d’emploi, la lettre de motivation en pièce jointe n’est pas indispensable, le CV accompagné du texte du mail peut suffire pour défendre votre candidature.

À l’inverse, si le ton de l’offre d’emploi est très classique, voire « administratif », vous comprendrez alors que l’originalité de votre candidature devra être dosée.

Soigner la rédaction du mail pour renseigner le recruteur

Le contenu de votre mail est une occasion de mettre en avant vos atouts. S’il ne remplace pas le CV, on sait qu’il peut parfois remplacer la lettre de motivation classique mise en pièce jointe.

Personnalisez votre écrit. Distinguez-vous, par exemple, en partant d’un article sur l'entreprise ayant retenu votre attention. Soyez le plus simple possible dans votre écriture. Décrivez ce qui a suscité votre intérêt et en quoi votre candidature mérite leur attention.

Ne faites pas de compliments « tarte à la crème » sur l’entreprise. Le recruteur y serait insensible, comme vous l’êtes vous-mêmes aux informations creuses que l’on trouve parfois dans les offres d’emploi.

Susciter l’engagement du recruteur

Posez une ou deux questions, comme « Sous combien de temps prévoyez-vous les entretiens de recrutement ? »

Annoncez tout de suite que vous relancerez sous 48h, si c’est une candidature spontanée ; quelques jours, si c’est une réponse à une offre d’emploi.

Si c’est le cas, vous pouvez préciser que vous êtes en cours de recrutement avec d’autres entreprises. Cette information peut donner envie au recruteur de prendre 1mn de plus pour étudier votre candidature.

 

En conclusion, 2 astuces clés

Le recruteur à qui vous vous adressez reçoit probablement beaucoup de mails. Alors soignez les informations telles qu’elles apparaîtront dans sa boîte de réception :

  • L’objet du mail. Que le recruteur comprenne vite de quoi il s’agit : « Candidature au poste de responsable…. ».
  • Votre adresse mail. Optez pour une adresse « classique » prenom.nom@XXXX.fr. Cela permettra de commencer à mémoriser votre nom et de vite vous retrouver dans une boîte mail bien remplie.

Et si vous avez besoin d'aide, travailler votre candidature avec l'Apec.


À propos de l’auteure

Marie-Andrée Joulain est consultante relations entreprises à l’Apec Pays de la Loire et community manager. Elle est diplômée de l’université catholique de l’Ouest, en psychologie sociale, certifiée de l’ESC Clermont « Parcours Consultant RH», et du CFPJ « Community manager ». Elle accompagne les entreprises dans leurs recrutements, marque employeur et gestion des compétences.

Voir tous les avis de nos experts