Bien rédiger son offre pour mieux recruter

Bien rédiger son offre pour mieux recruter

Publié le 25/10/2019

Dans près de neuf recrutements sur dix, les recruteurs diffusent une offre d’emploi. L’attention portée à sa rédaction constitue donc un enjeu majeur et garantit le respect des obligations légales et surtout la réception de candidatures adaptées.

Les TPE, mais également beaucoup de PME-PMI, disposent rarement d’un service RH suffisamment structuré pour préparer un recrutement. C’est bien souvent au chef d’entreprise ou à quelqu’un de son équipe de le gérer. Dans la quasi-totalité des cas, et même si d’autres modes de sourcing peuvent être envisagés (vivier de candidatures spontanées, réseau, cooptation par des salariés, etc.), la rédaction d’une offre d’emploi constitue un passage obligé.
  

LES ENJEUX

Il est impératif de consacrer une attention soutenue aux termes utilisés et à la façon dont l’entreprise va se présenter à travers l’annonce. Une offre mal rédigée risque de faire passer le recruteur à côté du vivier de candidats auxquels il s’adresse, donc de lui faire rater en partie sa cible. C’est pourquoi elle doit être cohérente, incitative sans être sur-vendeuse et tenir compte des réalités du marché de l’emploi.
  

LA MÉTHODE

Avant de se lancer dans la rédaction, une analyse précise des besoins, des missions et des compétences ciblées doit être menée. La transcription d’une fiche de poste n’est pas suffisante pour faire une bonne offre d’emploi. Le texte type commence par les missions proposées en impliquant le candidat, avec des formules à la deuxième personne (« vous ferez, vous serez amené à… »). Ensuite seulement, viennent la présentation des compétences recherchées et du profil attendu, en prenant garde à ne pas utiliser de mentions discriminatoires.
  

LES SOLUTIONS APEC

Le service « Appui à la Rédaction d’Offre » s’adresse aux TPE-PME pour tous leurs projets de recrutement de cadres. Un·e conseiller·ère Apec accompagne l’entreprise pour l’aider à cerner le poste et le profil recherché. À l’issue de cette phase, des critères de sélection sont validés et l’offre d’emploi peut être rédigée. Elle respecte les règles de non-discrimination à l’embauche et comporte les mots-clés qui attireront de manière ciblée les candidats. Un guide des bonnes pratiques du recrutement est également remis à l’entreprise.
 

Voir tous nos conseils