Plusieurs années sans passer d'entretien de recrutement

Plusieurs années sans passer d'entretien de recrutement

Publié le 25/10/2019

Appréhender sereinement un entretien de recrutement n'est pas simple ! Les trois conseils de Nadine qui vient de décrocher un job, après 6 ans sans passer un seul entretien.

Un bilan de compétence pour reprendre confiance : ma première étape

Après 6 ans sans entretien, dont 3 ans de congé parental, j’avais peur de perdre mes moyens, et de ne pas réussir à m'expliquer. D’autant que, dans mon secteur, les techniques évoluent très vite. Mais un bilan de compétences m’a permis de me pencher sur mes réalisations. Moi qui avais l’impression de n’avoir rien de vraiment spécifique à mon actif, j’ai pris conscience de ce que je savais faire et j’ai repris confiance.

Une grosse préparation du premier entretien : point clé pour diminuer mon stress

J’ai écrit un texte d’une dizaine de lignes de présentation, en déroulant formation, parcours, domaines de compétences et désir de travailler dans l’entreprise. Je l’ai lu et répété jusqu’à le réciter avec le plus grand naturel. J’ai travaillé toutes les questions délicates, telles que mes changements de postes, ce que je pouvais apporter à la société, mon congé parental… Enfin, j’ai repensé mon vocabulaire pour donner une image positive et dynamique, en remplaçant par exemple des expressions comme "On m’a demandé de…" par "J’ai décidé de… ".

Du concret tout au long de l'entretien : ma méthode pour convaincre

J’ai isolé dans mon CV les arguments qui répondaient bien aux exigences de l’annonce : expérience en fusions-acquisitions et en cabinet de conseil. Restait à convaincre qu’après mon congé parental, j’allais me réadapter au rythme de travail des consultants... Je me suis efforcée de monter mon dynamisme mais aussi que je suis quelqu'un de précis et concis. Pour cela, j'ai utilisé des des exemples issus aussi bien de ma professionnelle que personnelle. J'ai dû me convaincre que la mise en application de mes qualités dans ma vie privée avait tout autant de valeur que dans le cadre du travail. Le coté preuve à l'appui combiné à mon enthousiasme ont été déterminants.

Article rédigé par J.Bordier

 

Voir tous nos conseils