En entretien de recrutement, comment s'affirmer, tout en finesse

En entretien de recrutement, comment s'affirmer, tout en finesse

Publié le 21/07/2020

Assumer vos différences, communiquer vos souhaits voire vos exigences, et affirmer vos ambitions est utile pour convaincre un recruteur. Trois conseils pour ne pas faire de faux pas.

De l’art d’être convaincant sans être catégorique

En entretien, c'est un peu comme une course contre la montre : vous avez peu de temps pour convaincre, vous n’avez donc pas intérêt à vous montrer hésitant. À vous de doser votre temps de parole et celui de votre interlocuteur. Pour cela, il est important que vous parveniez à être sûr de ce que vous voulez et donc d’avoir déterminé ce qui est important pour vous : par exemple, tel périmètre de poste, tel niveau de responsabilité ainsi que vous valez en termes de rémunération. Et surtout, il importe de savoir faire passer ces messages tout en apportant des exemples concrets démontrant vos compétences et vos résultats. Cela se prépare bien en amont de l’entretien.

De l'originalité, pas d'extravagance

L’objectif est de marquer la mémoire de votre interlocuteur qui voit souvent plusieurs candidats et candidates. Alors profitez de cet entretien pour vous présenter de manière un peu originale pour vous démarquer des autres. En présentant, par exemple, de votre propre initiative, vos projets ou vos résultats les plus emblématiques par rapport aux compétences recherchées par l’entreprise.

Ne pas jouer les caméléons

Restez attentif aux réactions que vous suscitez. Votre franc parlé, votre motivation à défendre vos idées est souvent appréciée mais votre manière de le faire peut-être jugée un peu trop directe. En  revanche, il est inutile de masquer votre vraie personnalité en essayant d’être systématiquement au diapason de votre interlocuteur, tel un caméléon. Tout est affaire d’écoute, d’observation et de dosage.

Voir tous nos conseils