Obtenir une promotion : comment s'y prendre ?

Obtenir une promotion : comment s'y prendre ?

Publié le 27/08/2020

Décrocher une promotion professionnelle demande aussi et surtout de la préparation. Voici quelques actions à mener pour montrer à votre hiérarchie que vous êtes prêt à évoluer.

Préparer sa demande de promotion

La 1ère étape est de faire le point sur vos atouts. Il est important de présenter de vrais motifs de demande, ce qui passe d'abord par une réflexion sur votre carrière : dans quel but voulez-vous être promu, quel est votre objectif à long terme ? Puis, dressez aussi précisément que possible un bilan concret et chiffré des missions accomplies, de vos réussites, des initiatives payantes que vous avez prises, etc. Si nécessaire, reprenez les reportings les plus significatifs que vous avez enregistrés en cours d'année.


Profiter de l'entretien annuel

L'entretien annuel d'évaluation est le moment idéal pour exposer votre demande : il permet à votre supérieur comme à vous-même de mesurer précisément l'écart entre les objectifs et les résultats, et de faire le point sur vos attentes. Attention cependant : si un poste se libère après le départ d'un collègue, il ne faut pas attendre l'entretien annuel pour se manifester. Demandez un entretien dès que possible.


Adopter un profil bas avec les collègues

Tout comme la négociation de salaire à l'embauche, la promotion doit rester discrète et personnelle. Il est important d'adopter un profil bas et d'éviter de crier sur tous les toits qu'on vise un poste supérieur ou un élargissement de sa fiche de poste. Pensez en effet à l'« après-promotion », lorsque vous aurez vos anciens collègues comme collaborateurs. Les rancœurs et jalousies peuvent vite s'éveiller...


Repérer le terrain favorable

Selon une étude Apec sur la promotion interne au statut cadre, une promotion peut survenir lorsque les éléments suivants sont réunis : un salarié ayant fait ses preuves et dont l'implication lui permet d'être repéré par l'entreprise ; une entreprise dont la culture est favorable à la promotion interne et enfin... un événement qui déclenche l'opportunité. Surveillez de près tous ces facteurs et attendez le bon moment.


Se former

Si vous avez quelques mois devant vous, n'hésitez pas à vous former. Idéal pour acquérir ou améliorer les savoirs et savoir-faire du poste que vous visez. Une fois validées, ces formations seront autant d'arguments supplémentaires qui structureront et justifieront votre demande.
Faire le lien entre les deux postes

Pourquoi ne vous engageriez-vous pas à assurer le lien entre le poste que vous quittez et celui auquel vous accédez en attendant que la direction trouve un remplaçant ? Voilà une proposition qui peut peser en votre faveur : si le volume de travail vous le permet, cela suggèrera que vous maîtrisez parfaitement votre ancien poste et que vous pouvez remplir ponctuellement les 2 missions.

 

Et enfin,  il faut penser que le poste que vous visez vous demandera certainement plus de temps et d'investissement dans les premiers mois et que cela aura nécessairement des conséquences sur votre vie privée.

 

Voir tous nos conseils