Comment bien choisir votre stage

Comment bien choisir votre stage

Publié le 25/10/2019

Transition entre la formation et la vie active, le stage de fin d'études est souvent considéré comme une carte de visite pour décrocher son 1er emploi. Voici nos conseils pour vous aider à bien le choisir.

Votre stage doit se rapprocher de votre futur poste


Plus du tiers des entreprises déclarent privilégier l'expérience opérationnelle du jeune diplômé, acquise par le biais de stages. Elles affichent également une nette préférence pour ceux déjà familiarisés avec leur secteur. Mieux vaut donc choisir un domaine d'activité et une fonction qui s'inscrivent dans la droite ligne de votre objectif professionnel. Avant de choisir votre stage, n'hésitez pas à interroger des professionnels sur les caractéristiques du métier ou du secteur visé : est-il plutôt conseillé de se spécialiser ou faut-il miser sur la polyvalence ? Faut-il avoir fait ses 1ères armes dans un grand groupe ? Existe-t-il des passerelles possibles entre les différentes activités ? L'entretien de stage est l'occasion d'aborder toutes ces questions. Pour l'entreprise, cette démarche sera bien perçue : elle confirme que vous avez réfléchi à votre avenir.


Les missions qui vous seront confiées doivent accroitre votre savoir-faire


 N'oubliez pas que le but est avant tout d'acquérir de vraies compétences opérationnelles que vous pourrez revendre par la suite ("je sais le faire, je l'ai déjà fait"). Vous devez donc viser des missions qui enrichiront votre savoir-faire. Il peut s'agir de mener un projet à son terme au sein de l'entreprise ou d'intervenir en soutien d'une équipe sur plusieurs dossiers pour mieux connaître une fonction. D'où la nécessité de préciser en entretien le contexte de votre intervention, votre place dans l'équipe, la nature du projet, son degré d'importance dans les objectifs de l'entreprise... Côté durée, 3 mois est un minimum pour acquérir des compétences. Mais, selon une grande majorité des recruteurs, un semestre est la durée idéale pour s'enrichir sur le plan professionnel et trouver ses marques dans l'entreprise.


Il doit être une passerelle vers l'autonomie


 Pour qu'un stage soit réussi, il faut que l'encadrement s'implique dans le succès de vos missions. Lors de l'entretien, demandez à rencontrer l'opérationnel qui sera votre interlocuteur privilégié et questionnez-le - avec tact ! - pour vérifier le réel intérêt de la mission confiée. N'oubliez pas que votre stage doit aussi vous permettre de gagner en autonomie. Les entreprises affirment souvent que les jeunes recrues ne sont pas assez autonomes. Ce qui ne signifie pas que vous devrez vous débrouiller seul, mais que vous devrez apprendre à solliciter au bon moment votre responsable pour qu'il vous aide à mener à bien vos missions. Cette démarche peut vous servir par la suite : même si votre séjour dans l'entreprise ne débouche pas sur une embauche, votre " tuteur " ou les autres personnes avec qui vous avez travaillé seront une source de recommandations et de conseils non négligeable pour affiner votre projet professionnel.
 

Article rédigé par J.Bordier

 

Voir tous nos conseils