Votre futur employeur est-il QVT compatible ?

Votre futur employeur est-il QVT compatible ?

Publié le 04/08/2021

La qualité de vie au travail est en développement dans les entreprises depuis moins de 10 ans. Avec la crise sanitaire et les conditions inédites de travail qu’elle a imposées, de plus en plus de candidats et de candidates sont attentifs à ce que les entreprises mettent en œuvre. Vous souhaitez intégrer une entreprise où la qualité de vie au travail est réellement prise en compte, suivez nos conseils.

La qualité de vie au travail, c'est quoi ?

La QVT est un ensemble d’actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les collaborateurs et collaboratrices d’une entreprise et la performance globale de celle-ci. Toutefois, Il n’existe pas de définition juridique de la qualité de vie au travail.

 

L’Anact* a déterminé 6 axes sur lesquels repose la qualité de vie au travail :

  • les relations sociales et de travail,
  • le contenu du travail,
  • l’environnement physique de travail,
  • l’organisation du travail,
  • la réalisation et le développement professionnel,
  • la conciliation entre vie professionnelle et vie privée.

 

Afin de favoriser la progression de la QVT en entreprise, l’Anact préconise de mener des actions et c’est en vous renseignant sur la mise en œuvre ou non de celles-ci que vous allez pouvoir vous forger un avis.

 

QVT, comment déterminer si une entreprise a une vraie politique QVT ?

Pour vous aider, vous avez les accords QVT des entreprises à disposition le plus souvent sur leur siteet accesible facilement grâce aux moteurs de recherche. Toutefois, les entreprises ont l’obligation de négocier mais pas de signer un accord QVT. Leur absence ne signifie donc pas que rien n’a été fait et qu’il ne fait pas bon vivre dans l’entreprise. En revanche, l’information va être plus difficile à obtenir. Le plus souvent ce sont les TPE et PME qui n’ont pas signé d’accord. Leur taille fait que les dirigeants sont proches des équipes et plus facilement à leur écoute. Ces structures mettent en place des actions le plus souvent de manière informelle.

Les réseaux sociaux peuvent vous être d’une grande aide pour obtenir des informations en contactant par exemple d’anciens salariés.

A quoi devez-vous être attentif ?

Voici quelques questions à vous poser ou à poser à vos contacts dans votre réseau ou même en entretien de recrutement.  

  • Existe-t-il des processus participatifs ?
  • Les initiatives sont-elles encouragées ?
  • L’environnement est-il favorable y compris pour les plus fragiles ?
  • Comment l’innovation se met-elle en place ?
  • Qu’est-il fait pour le développement des compétences?
  • Quelle est la parité femme-homme et quelles actions en cas de déséquilibre ?
  • Qu’est-il prévu dans le plan de développement des compétences (ex-plan de formation) pour améliorer la QVT ?

 Mais aussi, et surtout si vous souhaitez rester quelques années dans l’entreprise, demandez-vous :

  • Qu’est-il fait en terme de parcours d’intégration mais aussi au fil du temps pour que chacun trouve sa place ?
  • Toutes les tranches d’âge sont-elles présentes ?  

Bref vous l’avez compris, la qualité de vie au travail ne se résume pas à la présence de mobilier design ou d’une salle de ping-pong. C’est bien l’organisation du travail et des compétences qui en sont déterminants.

 

Prêt à mener votre enquête ? Attention, sous l’impulsion de la crise sanitaire, certaines entreprises viennent d’initier des actions QVT plus importantes, il faut faudra aussi évaluer si les informations recueillies sont bien d’actualité. 

 

Article rédigé par J.Bordier

 

* L’Anact Agence Nationale pour l’amélioration des Conditions de Travail, a pour vocation d'améliorer les conditions de travail en agissant notamment sur l'organisation du travail et les relations professionnelles. Elle organise chaque année la semaine de la qualité de vie au travail.

Voir tous nos conseils