Recrutement de cadres : la stratégie des entreprises reste multicanale

Recrutement de cadres : la stratégie des entreprises reste multicanale

Publié le 21/07/2021

En matière de recrutement de cadres, les entreprises diversifient les moyens pour attirer des candidats, même si elles privilégient la diffusion d’offres d’emploi et la mobilisation de leur réseau.

Des ajustements des recruteurs à un marché de l’emploi impacté par la crise

La crise sanitaire a eu pour effet de réduire la concurrence entre recruteurs sur le marché de l’emploi cadre, mais elle n’a pas transformé en profondeur les pratiques de recrutement. Ainsi, d’une façon générale, les entreprises se sont montrées moins offensives dans leurs démarches de recrutement. Elles ont été moins nombreuses à approcher directement les candidats sur les réseaux sociaux (41 %, -6 pts par rapport à 2019), en particulier dans les secteurs où la pratique est courante comme l’industrie, l’informatique ou l’ingénierie et la R&D. Les grands groupes (41 %, -10 pts) et les PME de 50 à 249 salariés (27 %, - 12 pts) ont par ailleurs moins sollicité les écoles et les associations d’anciens élèves. 

L’offre d’emploi et le réseau, principaux moyens de sourcing

Les entreprises ont toutefois poursuivi leur stratégie multicanale afin de disposer d’un nombre suffisant de candidatures pertinentes. Pour ce faire, elles se sont appuyées sur les mêmes fondamentaux qu’avant la crise, à savoir la diffusion d’offres d’emploi (77 %, -3 pts) et la mobilisation de leur réseau (75%, -1 pt). C’est le recours à ces deux canaux qui leur permet, dans la majeure partie des cas, de rencontrer le candidat finalement recruté. L’examen des candidatures spontanées complète ce podium (69%, =) et constitue un vivier de candidatures non négligeable pour les plus gros recruteurs.

Des canaux de sourcing plus particulièrement adaptés pour trouver certains profils

L’éventail des canaux mobilisés est sans surprise plus étendu chez les ETI et les grandes entreprises que parmi les PME. En 2020, 70 % d’entre elles ont ainsi mobilisé plus de 3 canaux lors de leur dernier recrutement de cadre contre 53 % pour les PME. Mais les recruteurs adaptent également leur stratégie de recrutement en fonction des profils recherchés. Par exemple, près de la moitié des entreprises ayant recruté un profil d’informaticien ont eu recours à la cooptation (46 % contre 31 % tous profils confondus) quand 31 % ont sollicité des écoles ou des associations d’anciens élèves lorsqu’il s’agissait de pourvoir un poste dans le domaine des études et de la R&D (contre 17 % en moyenne).

Source : Apec, Pratiques de recrutement des cadres, juillet 2021