Expertise technique ET soft skills, compétences indispensables du manager

Expertise technique ET soft skills, compétences indispensables du manager

Publié le 08/01/2020

Attendus sur leur performance opérationnelle, les managers doivent aussi répondre aux nouvelles attentes en matière de gestion d’équipe. Pour y parvenir, développer leurs compétences comportementales et relationnelles est indispensable.

De nouvelles attentes à l’égard du management

Près de trois quarts des managers constatent une évolution des attentes de leur direction ou de leurs collaborateurs et collaboratrices à leur égard. Ces nouvelles attentes concernent essentiellement la dimension relationnelle des managers, notamment pour développer la motivation des salariés, insuffler une dynamique participative ou améliorer la QVT. Néanmoins, responsables d’une équipe mais aussi d’une activité, les managers restent d’abord attendus et évalués sur leur performance opérationnelle.

Concilier les attentes entre les différents rôles du manager

Accaparés par de multiples tâches qui leur réclament de plus en plus de temps, les managers ont tendance à se focaliser sur leurs missions opérationnelles au détriment de la gestion de leur équipe. Dès lors, leur quotidien est source de nombreux dilemmes, en particulier pour concilier autonomie des équipes et contrôle de leurs activités, bien-être et performance, etc.

Développer ses soft skills pour manager efficacement

Pour évoluer dans ce jeu de contraintes, les managers doivent associer à leurs compétences métier des soft skills de plus en plus importantes. Le sens de l’écoute, la capacité à planifier, à faire des choix, à responsabiliser sont de plus en plus mobilisés par les managers. D’autres compétences leur semblent nécessaires à renforcer pour assurer au mieux leur rôle managérial, comme savoir prendre du recul, gérer son stress, accompagner le changement, fédérer, donner du sens.

Source : Apec, Les nouveaux enjeux du management, décembre 2019