Salaire des cadres : quels écarts femmes-hommes ?

Salaire des cadres : quels écarts femmes-hommes ?

Publié le 05/03/2021

Une partie de l’écart salarial entre les femmes et les hommes cadres s’explique par les caractéristiques des emplois. Toutefois, à poste et profil comparables, un écart persiste, plus ou moins important selon les âges.

Femmes et hommes présentent des profils différents

En 2019, la rémunération médiane des hommes cadres était 13 % plus importante que celles des femmes cadres (52 k€ vs 46 k€). Cet écart a tendance à stagner depuis quelques années. L’écart de rémunération médiane s’explique en partie par le fait que les femmes et les hommes n’occupent pas les mêmes emplois et que les hommes sont surreprésentés dans les fonctions plus rémunératrices (par exemple l’informatique ou la production industrielle). Ils sont aussi en moyenne plus âgés que les femmes cadres et ont davantage de responsabilités hiérarchiques.

A poste et profil comparables, un écart salarial de 7 %

Le calcul de l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes à poste et profil comparables permet de neutraliser ces effets structurels. En 2019, les hommes cadres gagnaient 7 % de plus que les femmes cadres. En début de carrière, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes est de 4 % à profil équivalent, alors qu’il atteint 12 % chez les cadres de 55 ans et plus. Un effet générationnel semble toutefois s’amorcer. Ces dernières années, les écarts se sont légèrement résorbés pour les catégories les plus jeunes.

Un sentiment d’inégalité particulièrement fort chez les femmes en milieu de carrière

Témoin de cette réalité, un cadre sur deux considère qu’il existe au sein de son entreprise des inégalités de salaire entre les hommes et les femmes cadres à compétences équivalentes et à même niveau de poste. Ce point de vue est partagé par de nombreux hommes (43 %), mais il est beaucoup plus répandu parmi les femmes (63 %). C’est en milieu de carrière que l’écart de perception sur cette question entre femmes et hommes cadres est le plus important : 65 % versus 40 %.

Source : Apec, Inégalités femmes-hommes chez les cadres, mars 2021