Numérique : comment devenir une entreprise inclusive ?

Numérique : comment devenir une entreprise inclusive ?

Publié le 25/11/2019

13 millions : c’est le nombre de Français qui se disent aujourd’hui “éloignés” du numérique, c’est-à-dire qui n’utilisent pas ou peu Internet et se sentent désemparés face aux nouveaux outils technologiques. Comment agir en entreprise pour la montée en compétence de tous ? Zoom sur l’inclusion numérique et ses différents acteurs.

Difficultés d’accès au numérique : qui est concerné ?

La plupart des entreprises ne se sentent pas ou peu concernées par la question de la fracture numérique. Et, pourtant, il s’agit d’un phénomène auquel tous les décideurs RH sont confrontés au cours de leur carrière. Au sein de la population cadre, globalement bien armée face aux nouvelles technologies, ce sont les cadres seniors et les chômeurs de longue durée qui éprouvent le plus de difficultés à appréhender cet univers.


L’inclusion numérique : vers une égalité d’accès pour tous

L’inclusion numérique, ou e-inclusion, vise à donner à chaque individu accès au numérique, notamment aux usages liés au smartphone et à Internet. L’objectif est double : il s’agit d’abord de réduire les inégalités et exclusions sociales en mobilisant le numérique ; mais aussi de répondre aux besoins en compétences des recruteurs et accompagner la transition de l’économie, dans un contexte où 190 000 emplois seraient à pourvoir dans les nouvelles technologies de l’information et de l’électronique d’ici 2022*. 

 

Comment devenir une entreprise plus inclusive ? Panorama des acteurs spécialisés.

Centres de formations, entreprises, associations, etc., des acteurs spécialisés dans l’inclusion numérique peuvent vous aider à recruter mais aussi à former vos collaborateurs à la maîtrise des outils numériques.

L’école sociale et solidaire Simplon.co, par exemple, a formé gratuitement plus de 6 200 apprenants aux métiers du numérique depuis 2013. We Tech Care oeuvre pour l’inclusion numérique pour tous, notamment en développant des plateformes d’apprentissage pour les publics fragiles et leurs accompagnants, ou encore en aidant les opérateurs de services dématérialisés, les collectivités et les acteurs de l’insertion dans leur stratégie d’inclusion numérique. Autre exemple : Diversidays, qui accompagne des porteurs de projets inspirants issus de la diversité et pousse auprès du plus grand nombre le levier qu’est le numérique en faveur de l’égalité des chances. Dans le domaine associatif, l’association Zinc soutient depuis 20 ans l’éducation et l’ouverture aux nouvelles technologies à travers les usages créatifs, et anime deux espaces sur la Friche la Belle de Mai à Marseille : un médialab et un fablab, ouverts à l’année et destinés à tous publics. Dans le champ des initiatives publiques, citons La Grande École du Numérique, est un label lancé en 2015, qui propose plus de 750 formations ouvertes à tous, sans distinction académique, économique ou sociale, et enregistre aujourd’hui 74 % d’insertions “positives et durables”.

*Source : Mission société numérique, 2018

Voir tous nos conseils