Défis et responsabilités de l’enseignement supérieur face aux millennials

Publié le 05/08/2021

Ecoutez le poscast. Sébastien Tran, directeur de l’école de Management Léonard de Vinci, a pour mission de former au mieux les cadres de demain aux attentes des entreprises : un défi quotidien !

3 QUESTIONS À SÉBASTIEN TRAN

Quelles sont les préoccupations exprimées par les millennials vis-à-vis de leurs futures entreprises ?

Ils veulent pouvoir travailler de façon plus flexible, à l’aide de nouveaux outils qui leur permettront de gagner en autonomie et d’acquérir régulièrement de nouvelles compétences pour évoluer dans leurs missions.

 

De quelles manières l’enseignement supérieur prépare-t-il les millennials aux réalités du monde professionnel actuel ?

Au-delà des compétences techniques, notre enjeu est de développer leur savoirêtre, leurs “soft skills”, et surtout leur capacité à travailler avec des gens qui n’ont pas le même âge, le même profil ou le même référentiel qu’eux. Cela répond à un véritable
besoin des entreprises de monter des équipes mixtes, mêlant des compétences complémentaires.

 

Qu’est-ce qu’une entreprise peut mettre en oeuvre pour répondre aux principales préoccupations des millennials ? 

Elle doit avant tout travailler sur sa marque employeur, qui doit être conforme à ses valeurs. L’adaptation des processus de recrutement et de fidélisation est également essentielle.

 

Propos recueillis en novembre 2018.

Voir tous nos conseils