Quand le digital réinvente la formation !

Quand le digital réinvente la formation !

Publié le 25/10/2019

Gamification, social learning, microlearning, intelligence artificielle, réalité augmentée, etc., le secteur de la formation digitale est en plein essor, et élargit le champ des possibles. Zoom sur ces nouveaux outils qui révolutionnent l’accès aux compétences.

La formation, un élément crucial des stratégies RH 

Au-delà de l’adéquation avec les besoins de l’entreprise, former ses collaborateurs est une nécessité pour favoriser leur épanouissement et donc renforcer la fidélisation des talents : “La capacité à développer les compétences des collaborateurs explique notre très faible taux de turnover”, assure Marianne Laigneau, DRH du groupe EDF.

La formation est d’autant plus essentielle aujourd’hui que les métiers se transforment toujours plus vite, et que les compétences ont une durée de vie de plus en plus courte.

 

De nouveaux outils, pour former autrement ! 

Stéphane Raynaud, gérant de BBA, un cabinet d’expertise comptable, a compris que pour former efficacement ses collaborateurs, il devait recourir à des méthodes innovantes, telles que la gamification : grâce à des quiz, des jeux de plateau et des jeux de rôle, il constate que ses “collaborateurs mémorisent mieux les messages”. D’ailleurs, il ne forme plus ses salariés que par le jeu.

D’autres méthodes se démocratisent et bouleversent les techniques raditionnelles d’apprentissage. Avec la réalité virtuelle, qui permet de créer un environnement digital au plus proche du réel, on peut apprendre à conduire un avion sans avion, former un équipage avant la construction d’un bateau ou encore sauver des vies.

Le social learning, fondé sur le partage des savoirs via les réseaux sociaux, présente l’avantage de susciter les échanges et l’entraide entre les différents apprenants. Autre méthode novatrice : le microlearning, qui mise sur les petits temps quotidiens pour se former.

On assiste finalement, avec ces nouvelles techniques, à un changement de paradigme : il ne s’agit plus de faire connaître de nouvelles choses mais de “faire faire” de nouvelles activités.

 

68% des salariés souhaitent se former. Parmi eux, 65 % veulent faire une formation pour prendre de nouvelles responsabilités, mais surtout 81 % voient la formation comme vecteur d’évolution de leur activité.

Source : note du Céreq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications, juillet 2017


6/10 des cadres envisagent de suivre des formations spécifiques en lien avec la transformation numérique, dans les 3 prochaines années.

Source : Apec, Usine du futur, bâtiment du futur : quelles évolutions pour les métiers cadres, 2018

Voir tous nos conseils