Inégalités salariales : existe-t-il vraiment un écart inexpliqué entre femmes et hommes ?

Inégalités salariales : existe-t-il vraiment un écart inexpliqué entre femmes et hommes ?

Publié le 09/12/2020

Les droits des femmes ont fait l’objet de fortes mobilisations cette année. Pour autant, le débat ne semble pas faire évoluer les lignes en matière de rémunérations.

Tous secteurs confondus, l’écart de rémunérations chez les cadres entre les femmes et les hommes s’est réduit en 2019*, le salaire médian des femmes cadres progressant de +2,2 % versus 0 % pour celui des hommes cadres. A noter que le salaire moyen des femmes cadres a davantage progressé en 2019 que celui de leurs homologues masculins (+4,6 % versus +1,7 %), sous l’effet d’une progression plus forte des rémunérations les plus élevées pour les femmes cadres.

En 2019, les hommes cadres ont un salaire médian supérieur d’environ 9 % par rapport aux femmes cadres (13 % de plus en comparant les salaires moyens), les écarts s’expliquant en partie par des différences de profil et de poste occupé, et ce, dès le début de la vie professionnelle.

Toutes choses égales par ailleurs ou « à profil identique », les hommes cadres gagnent 8 % de plus que les femmes cadres**. Il faudra rester particulièrement vigilant en 2020, la réduction des écarts pouvant être stoppée par les effets de la crise. 

 

*Source : Baromètre 2020 de la rémunération des cadres, Apec, septembre 2020.

**Source : Les Écarts de salaire femmeshommes chez les cadres, Apec, février 2020.

 

Voir tous nos conseils