Adaptive learning : le futur de la formation ?

Adaptive learning : le futur de la formation ?

Publié le 08/06/2020

Le contact, les échanges et la dynamique de groupe : voilà ce que les cadres recherchent avant tout dans leurs parcours de formation, loin devant l’innovation technologique ! C’est ce qui expliquerait le succès limité du e-learning, jugé impersonnel et peu interactif. Pour autant, la formation en présentiel n’est pas accessible à toutes les entreprises, pour des raisons de coût ou d’emplacement géographique. L’adaptive learning, qui permet aux salariés d’apprendre à leur rythme, grâce à des programmes adaptés à leur niveau de compétences et à leur profil cognitif, serait-il la voie du juste milieu ?

Le principe de l’adaptive learning est simple : il s’agit de proposer à l’apprenant des modules qui s’adaptent en temps réel à son niveau et son profil (ses connaissances, ses préférences, ses aptitudes, ses objectifs, etc.). 

Un processus qui s’effectue en trois temps : 

- la collecte de données : l’outil rassemble d’abord un grand nombre de données relatives à l’apprenant, comme ses taux de clics, ses temps de réponse, ses pourcentages de réussite, son âge, sa fonction, son historique de formation, etc.

- l’analyse des données : à partir des informations collectées, le système dresse la “fiche d’identité” de l’apprenant et identifie les points à travailler en priorité.

- la construction de la formation : en fonction des compétences à perfectionner, l’outil construit un programme sur mesure. Par exemple, si l’apprenant ne répond pas correctement à la première question, le module lui proposera un contenu plus élémentaire afin de renforcer la notion en question, et l’ensemble du parcours de formation sera automatiquement adapté. À l’inverse, si l’apprenant réalise un sans-faute sur la première étape, le contenu proposé par la suite sera d’un niveau plus élevé.

Domoscio, start-up spécialisée dans les solutions d’apprentissage adapté, a ainsi observé que ces clients ne consultaient que 63 % du contenu de formation, comparé à un parcours traditionnel, pour acquérir les mêmes compétences. Le temps en moins passé à se former, est ainsi du temps gagné pour l’entreprise.

 

Comment mettre en place une démarche d’adaptive learning ?

Il faut d’abord identifier les objectifs individuels de chaque apprenant : ses points faibles, les domaines à renforcer. 

Il importe ensuite de paramétrer son outil de formation, en tenant compte des objectifs et des hypothèses prédéfinis et de se lancer dans la formation. Les résultats obtenus par les apprenants et le suivi des analytics viendront confirmer ou infirmer les hypothèses de départ.

Enfin, comme son nom l’indique, l’adaptive learning n’est pas une méthode figée dans le temps. Pour être efficace, elle doit évoluer permanence, il est donc essentiel d’observer ces évolutions et de rester agile, pour en tirer le meilleur et adapter les formations futures.

Voir tous nos conseils