à LA RENCONTRE DES TALENTS

La dynamique du marché de l’emploi cadre est en marche, avec un volume de recrutements de cadres inégalé pour les trois prochaines années et une augmentation continue des demandes des entreprises en compétences spécifiques. L’Apec, initiateur de rencontres entre recruteurs et candidats, mène des actions innovantes et ciblées pour faciliter la mise en relation des cadres, des jeunes diplômés et des entreprises sur l’ensemble du territoire.

Entre 248 000 et 271 000 recrutements de cadres prévus en 2018 par les entreprises du secteur privé. Une progression de 13 % par rapport à 2017, un niveau encore jamais atteint.
« Les consultants conseillent les cadres dans leurs démarches d’évolution professionnelle »

UNE CONNAISSANCE FINE DU MARCHÉ DE L’EMPLOI

Observatoire de l’emploi cadre, l’Apec publie chaque année de nombreuses études sur les pratiques de recrutement, les rémunérations, la mobilité professionnelle, etc. En 2017, elle a lancé un nouveau baromètre sur l’insertion des jeunes diplômés un an après l’obtention de leur diplôme. Elle a par ailleurs initié des études ad hoc sur le recrutement et l’intégration des seniors en entreprise, et sur les nouvelles formes d’emploi.

L’Apec détient un nombre conséquent de données sur l’emploi cadre grâce à l’ensemble de ses études. Elle les met à disposition des cadres et des jeunes diplômés via un outil digital, Apec Data Cadres, depuis avril 2018. Il présente un éclairage personnalisé sur le marché de l’emploi local à partir d’une requête sur un métier cadre, mais aussi les principales caractéristiques économiques de chaque territoire. Apec Data Cadres permettra aux cadres et aux jeunes de se projeter avec précision dans leurs démarches d’évolution professionnelle.

LES OFFRES D’EMPLOI, LEVIER DE LA MISE EN RELATION

La diffusion des offres d’emploi est le premier moyen contribuant à rapprocher les recruteurs des candidats.

En 2017, le parcours de saisie des offres d’emploi a été simplifié pour permettre aux recruteurs de gagner en rapidité et en efficacité. Des données en temps réel sur le nombre d’offres similaires publiées sur apec.fr et le nombre moyen de candidatures reçues dans la fonction concernée par leur offre sont, par ailleurs, désormais accessibles. 
L’Apec propose également d’autres services afin de guider les cadres et les dirigeants des TPE et des PME, parfois moins aguerris que des professionnels des RH. Ainsi, le service Sourcing Plus, leur permet de bénéficier d’un accompagnement des consultantes et consultants de l’Apec pour la rédaction et la diffusion d’une offre d'emploi attractive et la sélection de dossiers de candidature correspondant à leurs besoins.

Les recruteurs peuvent aussi initier ou améliorer leur marque employeur grâce à leur Page Entreprise sur apec.fr. Entièrement revue en 2017, elle leur offre une meilleure visibilité de leur entreprise, en leur permettant, par exemple, de publier des vidéos. 
Côté candidats, le moteur de recherche des offres d’emploi et la page de résultats ont également été repensés. Plus clair et plus ergonomique, le moteur de recherche propose par exemple la recherche avancée sur de nouveaux types de contrats, ce qui favorise un meilleur ciblage des candidatures.

Mise en œuvre d’une préparation opérationnelle à l’ « emploi collective »
88 % des recrutements de cadres ont donné lieu à la diffusion d'une offre d'emploi
7 offres d'emploi sur 10 diffusées sur apec.fr ont donné lieu à un recrutement 3 à 6 mois après leur parution.

UNE CVTHÈQUE OPTIMISÉE POUR LES CANDIDATS ET LES RECRUTEURS

Les CV et les Pages Perso des cadres et des jeunes diplômés ont évolué au profit d’un « Profil Apec », afin d’améliorer la mise en relation entre les recruteurs et les candidats sur apec.fr. Cette nouvelle profilthèque, véritable vivier de 310 000 profils s’est enrichie de rubriques inédites : objectifs professionnels, moments-clés de la carrière, atouts spécifiques. Les candidats bénéficient d’une meilleure visibilité auprès des recruteurs. De facto, ces derniers pourront aussi optimiser leurs recherches via leur outil, la Candidapec : elle a été revisitée pour s’adapter à ces nouveaux critères.

UN MAILLAGE TERRITORIAL CONSOLIDÉ

Favoriser la mise en relation entre des candidats et des entreprises requiert de proposer des outils numériques et technologiques en adéquation avec les usages, mais aussi de faciliter les rencontres et les échanges entre l’Apec et ses clients physiques sur l’ensemble du territoire. C’est pourquoi en 2017, le maillage territorial de l’Apec s’est consolidé avec l’ouverture de deux nouveaux centres. Le premier, inauguré à Paris Gare de Lyon, est prioritairement dédié aux jeunes diplômés et aux cadres demandeurs d’emploi de longue durée. Le second a initié la présence de l’Apec dans les territoires ultra-marins, avec une implantation à Fort-de-France, en Martinique. De nouvelles ouvertures en Guadeloupe et à La Réunion d’ici fin 2018 devraient renforcer cette implantation.

L’Apec a, par ailleurs, choisi de mutualiser certains de ses locaux avec d’autres acteurs majeurs de l’emploi. Ainsi, un espace Fongecif Grand Est – Apec s’est ouvert en octobre dernier à Mulhouse. Dédié au Conseil en Évolution Professionnelle (CÉP), il constitue un espace unique où actifs et entreprises peuvent échanger avec les professionnels des deux structures et bénéficier de réponses concrètes et personnalisées. L’Association s’est aussi implantée à Toulon, dans les locaux de l’Union Patronale du Var, en plein centre-ville. Après Aix-en-Provence, elle consolide sa présence territoriale en PACAC, dans la 3e ville de la région.

Le réseau de relations du recruteur est à l'origine de 15 % des recrutements de cadres

LA RENCONTRE AU CŒUR DE L’ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE

En 2017, l’Apec a renouvelé et initié de nouveaux dispositifs pour mettre en relation les candidats et les recruteurs.

Parmi les nouvelles initiatives, citons celle des équipes du centre du Mans, avec le lancement d’un afterwork autour de la thématique du sourcing de candidats.
Une opportunité de faire connaître ce centre aux recruteurs de la Sarthe tout en leur faisant rencontrer des profils ciblés. Cet événement a rassemblé une cinquantaine de cadres et une douzaine d'entreprises et partenaires. Très relayée sur les réseaux sociaux, cette opération a été renouvelée durant l’année, le dernier afterwork ayant regroupé plus de 120 cadres et une vingtaine d’entreprises, avec plus de 100 postes à pourvoir.
Par ailleurs, dans le cadre d’une convention de partenariat avec Syntec Numérique et Fafiec, les délégations régionales Apec de l’Île-de-France et des Pays de la Loire ont organisé à Paris et à Nantes en avril 2018 Les Rencontres Apec du numérique : des entreprises ont présenté aux cadres et jeunes diplômés les métiers et opportunités d’emploi dans le numérique. D'autres éditions sont prévues tout au long de l’année dans cinq régions.

En 2017, l’Apec a reconduit un événement local fortement apprécié par les jeunes, les Journées tremplin Jeunes Apec (JTJA). Elles permettent aux jeunes diplômés, aux entreprises et aux associations de se rencontrer autour d’ateliers ou d’entretiens informels. Les professionnels y trouvent l’opportunité de donner des conseils à des jeunes en recherche d’emploi afin de créer des liens dans un format convivial. En tout, 23 JTJA organisées par l’Apec ont bénéficié à 400 entreprises et 1775 cadres et jeunes.

L’Apec a renouvelé également deux dispositifs destinés aux étudiants issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Le premier concerne la deuxième édition de Jobtrail. Au programme de ce forum, une rencontre avec les branches professionnelles et les acteurs de l’emploi. De nombreux ateliers spécifiques ont apporté des clés de compréhension immédiates et concrètes comme « Savoir se démarquer lors des premières minutes face à un recruteur ». Organisé en partenariat avec l’Université Paris 8 - Saint-Denis et la région Île-de-France, l’événement a rassemblé 830 jeunes et 95 exposants.

94 % des jeunes diplômés Bac+5 et plus de 2016 sont en emploi ou ont déjà occupé un premier emploi 12 mois après l'obtention de leur diplôme

Le second dispositif repose sur le renouvellement de Sésame Jeune talents, après la réussite de la première édition en PACAC en 2016. Cette opération de parrainage de jeunes diplômés issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville vise à les aider à accéder à un premier emploi. En avril, une trentaine de jeunes diplômés ont rencontré des anciens sportifs de haut niveau afin d’échanger avec eux sur le thème de leur reconversion. Face à son succès, une réédition a été organisée en octobre, à l’issue de laquelle une trentaine de jeunes se verront accompagnés pendant 6 à 9 mois par des bénévoles issus de 32 entreprises.

L’Apec a décidé, par ailleurs, de poursuivre ses soirées Apec Connect, initiées voici trois ans. Très appréciées, elles consistent en des moments informels qui rassemblent, dans des lieux conviviaux, cadres et recruteurs. Ils sont amenés à échanger et apprendre à se connaître sans CV ni stand. En 2017, 12 soirées Apec Connect ont été organisées sur une grande partie du territoire et ont attiré 766 participants jeunes et cadres, et 107 entreprises locales.

Bien installés dans le paysage Apec depuis 2013, les Informels bénéficient d’un succès pérenne. Ces soirées de networking proposent aux cadres et aux jeunes de partager leurs expériences professionnelles, d’échanger avec des consultantes et des consultants Apec et de développer leur réseau. En 5 ans, elles ont rassemblé plus de 10 000 cadres dans 18 villes de France. En 2018, l’Apec expérimente le concept auprès d’entreprises à Strasbourg. Les professionnels des RH ou cadres en charge des RH ont été près de 50 à échanger entre pairs autour des "Soft skills : leviers de la mobilité et de l'évolution professionnelle".

De même, l’Apec a organisé de nouvelles matinées BtoC. Très prisées par les participants, elles réunissent des cadres et /ou des jeunes diplômés et des intervenants d’entreprises autour d’une thématique précise. Celle-ci a pour objectif de faire découvrir ou de renforcer la connaissance d’un métier ou d’un secteur d’activité. Pour les intervenants, elles constituent une occasion privilégiée de faire connaître leurs activités, leurs métiers, de développer leur marque employeur et d’être porteurs d’opportunités d’emploi. En 2017, 25 matinées BtoC ont été organisées en Île-de-France, impliquant 1367 participants et 183 entreprises. Parmi les thématiques abordées, citons les formes alternatives d’emploi, les métiers des médias et de la culture, l’économie sociale et solidaire, ou encore transport et logistique.

11 000 candidats se sont entretenus avec plus de 250 entreprises au cours des 8 salons Apec organisés en 2018
LA RENCONTRE AU CŒUR DU TERRITOIRE DE COMMUNICATION

En octobre 2017, l’Apec a lancé une nouvelle campagne de communication. Convaincue que c’est en allant au contact des autres que l’on s’enrichit, et que de ce contact naissent des opportunités d’évolution professionnelle, elle a donc choisi de placer la rencontre au cœur de son territoire de communication.
Celui-ci est incarné par une nouvelle signature : « Nous rencontrer, c’est avancer. » et par une nouvelle communication largement relayée sur différents médias. L’objectif est d’inciter à la rencontre avec les consultantes et les consultants de l’Apec et ainsi de permettre aux :

  • cadres et aux jeunes diplômés de réfléchir à leur insertion ou leur évolution professionnelle ;
  • aux entreprises d’anticiper leurs besoins en compétences.

830 jeunes et 95 professionnels présents lors du forum Job trail organisé par l'Apec et l'Université Paris 8-Saint-Denis