Convaincre en entretien ça s'apprend !

Convaincre en entretien ça s'apprend !

Publié le 25/10/2019

Gestuelle, élocution, arguments...Adoptez tous les ingrédients qui feront mouche pour convaincre le recruteur.

 Convaincre passe aussi par la communication non verbale


Pour convaincre votre interlocuteur, votre gestuelle, mais aussi votre posture, votre présence et votre élocution, jouent un rôle. Vous pouvez utiliser vos mains pour accompagner votre discours et penser à adopter une posture ouverte. N'hésitez pas à « aller de l'avant » : un corps en mouvement est synonyme d'ouverture aux autres. Soignez aussi votre apparence physique, et souriez ! En matière de négociation, le sourire renseigne votre interlocuteur sur votre confiance en vous. Enfin exprimez-vous de façon intelligible, afin d'imprimer un rythme à votre discours.
Ecoutez l'autre avant de proposer
Vous avez des arguments à revendre, mais plutôt que de les dérouler un par un. Partez d'abord des demandes et des besoins de votre interlocuteur et adaptez votre proposition.


Faites du marketing pour déployer vos compétences


Rassurer votre interlocuteur sur votre sérieux et vos compétences c'est bien. Mais il faut parfois savoir emballer un peu les choses et les sortir de leur contexte. Par exemple, si vous maîtriser des solutions techniques efficaces mais pas très sexy, pour en parler, changez votre angle d'approche, évoquez l'environnement, le développement durable, la responsabilité sociale de l'entreprise. Votre produit devient la matérialisation d'une nouvelle philosophie, positive pour l'image globale de votre société...


Adressez-vous à la bonne personne


Ce n'est pas toujours évident en entretien, surtout si plusieurs interlocuteurs vous font face. Pourtant essayer de déroulez vos arguments face à la personne réellement concernée par le sujet (question technique, ou managériale ou administrative...), vous facilitera considérablement la tache pour arriver à convaincre.
 
Article rédigé par J.Bordier

 

Voir tous nos conseils