De l’intérêt de transférer vos droits à la formation sur votre CPF

De l’intérêt de transférer vos droits à la formation sur votre CPF

Publié le 12/11/2020

Le CPF vous permet de financer tout ou partie d’un projet de formation pour renforcer vos compétences ou vous reconvertir. Vos droits anciens à la formation – acquis au titre du DIF – peuvent venir abonder votre Compte personnel de formation jusqu’en juin 2021. Il serait dommage de ne pas en profiter.

Un délai pour abonder son compte formation

Vous avez désormais jusqu’au 30 juin 2021 pour transférer sur votre Compte personnel de formation (CPF) les heures que vous aviez pu acquérir au titre du Droit individuel à la formation (DIF). Ce délai supplémentaire – la première date butoir était fixée au 31 décembre 2020 - est inscrit dans le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et portant diverses mesures de gestion de la crise sanitaire.
Depuis le 1er janvier 2015, le CPF permet aux salariés, indépendants, demandeurs d’emploi et agents publics de connaître leurs droits acquis pour la formation et de les utiliser pour choisir une formation. Ce système succède à l’ancien dispositif du DIF. Les heures acquises au titre du DIF doivent être transférées sur le CPF pour être utilisées. Elles sont converties en euros ; une heure de DIF équivaut à 15 euros de crédit sur le CPF, qui est libellé en euros.

Financement et effet de levier

L’ancien système du DIF permettait de cumuler jusqu’à 120 heures de formation en six ans, soit un abondement potentiel de 1 800 euros si l’on convertit les heures en euros. La Caisse des Dépôts et Consignations, qui gère le site moncompteformation.gouv.fr, a calculé que les transferts réalisés jusqu’à présent s’élevaient à 83,8 heures, soit 1 257 euros en moyenne. Une somme pas négligeable pour suivre un module de formation court, en langues ou en informatique, qui comptent parmi les plus suivis selon une étude de la Dares (1). Le CPF peut aussi être utilisé comme un levier pour initier un projet de formation qualifiante et longue, dont le financement pourra être complété par vous ou par votre employeur. Un complément utile puisque le CPF est plafonné à 5 000 euros.

Mode d’emploi pour transférer ses droits

Sur votre compte CPF, vous saisissez le nombre d’heures DIF arrondi à l’unité supérieure. Votre solde d’heures DIF est indiqué soit sur votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015, soit sur une attestation de droits DIF fournie par votre employeur, soit sur votre dernier certificat de travail. Les salariés multi-employeurs doivent additionner les heures indiquées sur les attestations ou fiches de salaire de chacun. Les heures seront converties en euros, puis le solde est crédité au compte. Même si le délai pour effectuer cette opération a été allongé, mieux vaut ne pas trop tarder à enregistrer son nouveau solde. En effet, la Caisse des Dépôts estime à près de 9 millions le nombre de salariés qui auraient acquis des droits DIF et ne les auraient pas encore transférés vers le CPF. Quelques mois en plus ne seront pas de trop pour effectuer la démarche. 


(1) Le compte personnel de formation en 2018, DARES Résultats, février 2020.
 

Voir tous nos conseils